Marcellin Dussoubs

Gaston Martial dit Marcellin Dussoubs; avoué, député d'extrême gauche de la Montagne.

Né le 8 juin 1815 à Saint-Léonard-de-Noblat et décédé le 26 novembre 1856 à Moissannes.

Fils d'un boulanger, ils bénéficient de la fortune d'un oncle, revenu de la Nouvelle-Orléans, pour faire des études.
Il est élève au collège royal de Limoges, après avoir étudié au collège de La Jonchère.

Il s'installe comme avoué à Limoges. Lié à Pierre Leroux, c'est un militant républicain, participant activement à la campagne des banquets en 1847-1848.
Député de la Haute-Vienne de 1849 à 1851, il siége au groupe d'extrême gauche de la Montagne.
Lors du coup d'État du 2 décembre 1851, alors qu'il est cloué au lit, son frère Denis Dussoubs prend son écharpe de député et va sur les barricades, où il est tué.