Jacques Arsène d'Arsonval

par Edgar-Adrien-Jean Aillet (1883–1959)


Né le 8 juin 1851 à La Porcherie (Haute-Vienne) ;  mort le 31 décembre 1940 dans la même commune,

C'est un médecin, physicien et inventeur.

Membre de l’Académie de Médecine et de l’Académie des Sciences qui mettra en évidence les vertus thérapeutiques de l’énergie électromagnétique pour la première fois.

On lui doit notamment le galvanomètre balistique, le premier téléphone agréé par les PTT et des études sur l'électrothérapie par les courants à haute fréquence.

Distinctions

  • Cofondateur avec Éleuthère Mascart de l’École supérieure d'électricité en 1894,
  • Membre de l’Académie de médecine dès 1888,
  • Membre de l’Académie des sciences en 1894
  • Membre de plusieurs sociétés savantes et industrielles.
  • 1er président de la Compagnie générale de radiotélégraphie en 1908.
  • Président de l'Institut d’actinologie en 1918.
  • Grand-croix de la Légion d'honneur en 1931.

Hommages

Noms de rues ou de place

  • Limoges
  • La Porcherie
  • Guéret,
  • Dijon,
  • Grenoble,
  • Le Mans
  • Lille
  • Nantes
  • Nîmes



  • Orsay
  • Paris
  • Perpignan
  • Toulouse
  • Tours
  • Lyon
  • Brive-la-Gaillarde
  • La Roche-sur-Yon
  • Saint-Étienne​

​2 lycées
  • Saint-Maur-des-Fossés
  • Brive-la-Gaillarde.